Créativ

J’ai testé pour vous : le Long Lasting Ritual matifiant de chez Astra Make-up

Maquillage

publié le 16/04/2019 par Manonstk

Bonjour à toutes,

 

Il y a maintenant deux semaines, j’ai eu la chance d’être sélectionnée pour tester le Long Lasting Ritual MATIFIANT de chez Astra Make-Up.

J’ai une peau mixte et déshydratée. C’est-à-dire que, dans l’ensemble, ma peau manque d’hydratation (elle manque d’eau, pour faire simple). Mais j’ai également des zones de brillances, notamment au niveau de la zone médiane (plus communément appelée « zone T » : front, nez, menton). Compte tenu des promesses faites par la marque, j’étais intriguée et impatiente de découvrir les produits et en particulier le rendu sur ma peau. Avec un prix aussi attractif, si ces produits tenaient toutes leurs promesses, ce serait un carton plein et une belle économie !

 

Je vous invite à donc découvrir avec moi ce que j’ai pensé de ce rituel ! A votre avis, bon ou mauvais plan ?


DESCRIPTION

 

Le Long Lasting Ritual MATIFIANT se compose de trois produits : une base matifiante, une poudre libre et un spray fixateur de maquillage.

 

Tous les trois, testés dermatologiquement, utilisés ensemble, ont un seul et même objectif : matifier la peau, contrôler et empêcher les zones de brillances et surtout faire tenir le maquillage plus longtemps.

1 / Base de teint matifiante

 

Prix : 9€80 TTC

Conditionnement : Tube (avec un embout fin permettant un bon dosage)

Contenance : 30mL

Texture : Crème fluide et légère

Couleur : Transparent

Odeur : Douce

 

Où la trouver : https://www.gouiran-beaute.com/particulier/base-de-teint-matifiante-30ml-astra.html

 

 

Elle est composée de glycérine végétale qui est un agent hydratant, adoucissant et humectant (c’est-à-dire qui permet de retenir l’eau) et du complexe actif EVERMAT qui, après de nombreuses recherches, est extrait d’écorce d’Enantia Chlorantha. Ce dernier est un principe actif astringent, qui minimise et affine les pores, régule la production de sébum et réduit ainsi les brillances.

Ces principes actifs réunis permettent d’obtenir un effet matifiant tout au long de la journée.

A noter que la base est testée dermatologiquement et qu’elle est non comédogène.

2 / La poudre libre transparente Velvet Skin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix : 9€80 TTC

Conditionnement : Pot (comprenant une houpette)

Contenance : 10g

Texture : Poudre libre fine

Odeur : Léger parfum

 

Où la trouver : https://www.gouiran-beaute.com/particulier/poudre-libre-transparente-velvet-skin-10g-astra.html

 

Elle est composée de poudre de riz micronisée (c’est-à-dire que par rapport à une poudre de riz qui serait obtenue par passage à la meule et qui aurait un toucher légèrement abrasif, celle-ci est très fine et douce au toucher) qui adoucie et matifie la peau. Sa formule est enrichie en minéraux naturels (dont le talc, qui a des propriétés absorbantes et matifiantes) qui absorbent le sébum.

 

La poudre est également testée dermatologiquement.

 

3 / Spray fixateur de maquillage

 

Prix : 11€80 TTC

Conditionnement : Flacon spray

Contenance : 50mL

Texture : Brume légère

Odeur : Délicate odeur de pêche et d’extraits de plante

 

Où le trouver : https://www.gouiran-beaute.com/particulier/fixateur-de-maquillage-50ml-astra-make-up.html

 

 

Formulé sans alcool, ce spray fixateur de maquillage n’agresse pas la peau et s’adapte ainsi à tous les types de peau.

 

Il est composé d’ingrédients permettant de sublimer la peau : de l’eau (qui, associée à d’autres ingrédients comme la glycérine, permet d’hydrater la peau), des extraits de pêche pour l’éclat de la peau, des extraits de calendula pour revitaliser la peau avec ses vertus adoucissantes, hydratantes, calmantes et cicatrisantes.

 

Ensemble, ils permettent d’apporter de la fraîcheur et du confort à la peau, tout en prolongeant la durée du maquillage… Mais pas que ! Ce spray fixateur de maquillage est un 3 en 1, c’est-à-dire qu’il peut s’utiliser comme une base, comme un tonique ou comme un fixateur. Je vous en reparle un peu plus loin dans mon article !

 

Le spray est également testé dermatologiquement.


MON TYPE DE PEAU

 

Afin que vous puissiez au mieux vous identifier à mon expérience (ou pas), il faut savoir que j’ai la peau mixte à grasse, à tendance déshydratée.

 

Visuellement, j’ai une peau luisante sur la zone médiane (donc des brillances au niveau de la « zone T »), le teint un peu terne, mes pores sont dilatés et visibles au niveau des ailes du nez, quelques imperfections (merci les hormones ! et la malbouffe aussi… mais c’est toujours plus facile de dire que ce n’est pas de notre faute haha) et le grain de peau irrégulier (c’est-à-dire que ma peau n’est pas douce, bien qu’elle ne soit pas rêche non plus, mais disons plus simplement qu’elle n’est pas lisse et parfaite). Vous l’aurez donc compris, au toucher, ma peau est huileuse au niveau de la zone médiane.

 

Ce n’est pas parce que l’on a la peau mixte (ou grasse) que celle-ci n’a pas besoin d’être hydratée. Bien au contraire ! Contrairement aux idées reçues, ce type de peau a aussi bien besoin d’être nourrie qu’hydratée (à condition, bien évidemment, d’utiliser une huile légère telle que l’huile de Jojoba ou l’huile de pépin de raisin). N’oubliez-pas, décaper sa peau et l’assécher ne l’aidera pas à aller mieux : elle va se déshydrater et se sentant agressée, va produire encore plus de sébum…

 

Vous l’aurez donc compris : la base avant de commencer à se maquiller c’est d’avoir une peau bien hydratée et d’utiliser une crème adaptée à son type de peau !


APPLICATION ET RESULTAT

J’ai choisi, le jour où j’ai effectué ces prises de vue, de n’appliquer la base que d’un côté afin que le résultat soit le plus parlant que possible : pouvoir comparer et observer les résultats sur le côté avec base et le côté sans base.

 

1/ Ma peau avant application

Voici donc ce à quoi ressemble ma (magnifique) peau au naturel.

 

De gauche à droite :

Côté où sera appliqué la base (droite) / Côté où ne sera pas appliqué la base (gauche) / Front (à gauche : sans base / à droite : avec base)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant d’appliquer quoi que ce soit sur ma peau, je commence bien évidemment par la nettoyer avec une crème nettoyante douce, la sécher, appliquer une lotion tonique, une crème contour des yeux apaisante ainsi que mon fluide hydratant.

 

Une fois ma routine soin appliquée, je suis prête à attaquer mon maquillage. Il faut s’avoir qu’un maquillage ne tiendra jamais et ne sera jamais aussi beau, même si vous utilisez la meilleure marque au monde, si vous ne prenez pas soin de votre peau avant (et après).

 

2/ Application base

Une fois ma peau nettoyée et bien hydratée (et mes mains propres, cela va de soi), je vais pouvoir appliquer ma base matifiante.

La texture de cette base est une crème légèrement liquide, ce qui change de la plupart des bases matifiantes qui ont tendance à être (très) épaisses. Le parfum qui s’en dégage est subtil et délicat.

 

Je prélève donc une noisette (voir un petit pois) de produit sur le dos de ma main et l’applique, avec mes doigts, en priorité sur la zone médiane de mon visage, en mouvements circulaires, en insistant sur les zones où mes pores sont apparents (les ailes du nez), puis en étirant le reste de produit sur l’ensemble de mon visage.

 

 

 

De gauche à droite :

Côté où est appliqué la base (droite) / Côté où n'est pas appliqué la base (gauche)

 

 

 

 

 

 

 

 

Son application est facile et agréable. La peau est confortable, ne tiraille pas, ne pique pas, ne brille pas, elle est douce et les pores sont légèrement floutés. Comme avec toute base matifiante, attention tout de même à ne pas trop en mettre, le fond de teint pourrait ne plus adhérer et faire pelucher la base…

 

 

Les promesses de la marque sont les suivantes :

  • « un teint 100% mat toute la journée »
  • « adieu aux zones de brillance qui apparaissent en milieu de journée »

 

Je vous invite à poursuivre la lecture afin de découvrir si les promesses sont tenues !

 

3/ Application du fond de teint et de l’anticerne

J’applique mon fond de teint et mon anticerne avec une éponge (type beautyblender) humidifiée en tapotant. Je trouve que le rendu obtenu est beaucoup plus naturel et fondu, résultat que je recherche et préfère en ce moment.

 

De gauche à droite :

Côté où est appliqué la base (droite) / Côté où n'est pas appliqué la base (gauche) / Front (à gauche : sans base / à droit : avec base)

Le fond de teint s’applique et se fond parfaitement dans la peau, cela ne fait pas de tâche ou de traces, la base ne peluche pas, il n’y a pas d’effet de matière… Il en est de même lors de l’application de l’anticerne. C’est un sans-faute !

 

Comme on peut le voir sur les photos, je trouve que le rendu est beaucoup plus flouté et lissé sur le côté où il y a la base.

4/ Application poudre

Une fois mon fond de teint et mon anticerne bien appliqués et estompés, je viens fixer mon maquillage à l’aide la poudre libre translucide.

Par habitude, j’ai préalablement percé quelques trous seulement de l’opercule afin de ne faire sortir qu’un minimum de poudre et de m’éviter d’avoir une trop grande quantité de poudre (et d’en mettre partout surtout). Après avoir pris soin d’enlever la houppette fournie, je referme mon pot et le retourne. Je le secoue et tapote un peu le fond du pot avec le manche de mon pinceau afin de faire sortir un peu de poudre. (Je dois vous avouer qu’après quelques jours d’essais j’ai fini par enlever l’opercule en entier car ça me prenait trop de temps le matin, quelques trous de plus auraient peut-être suffit, mais je suis… impatiente haha)

 

Habituellement, je préfère appliquer la poudre au pinceau, pour un rendu beaucoup plus diffus et naturel. Mais avec cette poudre, je me suis surprise à aimer l’appliquer avec mon éponge à maquillage (pour faire, dans l’idée, comme un semblant de baking). Ayant testé les deux méthodes, je dirai que le rendu et la tenue ne sont pas les mêmes. Mais je vous en reparle un peu plus loin dans mon article !

 

Pour un effet très matifiant, je vous recommande plutôt d’appliquer la poudre à la houppette en venant la presser délicatement contre votre peau. Puis, avec un gros pinceau poudre, sans matière, de venir « balayer » délicatement le visage afin d’estomper le tout et d’éviter les amas de poudre.

Dans mon cas, j’ai donc un peu de poudre dans le couvercle. Je viens tremper délicatement mon pinceau dedans (ou mon éponge, que je viens tapoter une fois sur ma main pour enlever l’excédent de poudre, et que je viens presser sur mon contour des yeux et ma zone médiane en ayant bien pris soin de lisser mon maquillage pour éviter de fixer les plis qu'il pourrait y avoir), je le fais tourner à l’intérieur du couvercle pour prélever la poudre et le tapote, manche vers le bas et touffe de poils vers le haut, afin de faire rentrer la poudre à l’intérieur de ma touffe de poils (ceci permettra de bien diffuser la poudre partout). Je l’applique en tapotant le pinceau sur mon visage, puis en « balayant » mon visage pour estomper et continuer de diffuser la poudre. J’en applique autant que je le souhaite, tout en étant raisonnable, le but étant de venir fixer le maquillage pour qu’il ne bouge pas.

 

De gauche à droite :

Côté où est appliqué la base (droite) / Côté où n'est pas appliqué la base (gauche) / Front (à gauche : sans base / à droit : avec base)

La poudre est légèrement parfumée et surtout fine, ce qui n’est pas négligeable puisque c’est la texture idéale pour poudrer le contour des yeux notamment. Il n’y a pas d’effet de matière, la peau est douce, veloutée et les différents produits appliqués par la suite (poudre bronzante, blush…) se mélangent et se fondent à la perfection. Il n’y a pas de trace et le rendu est sublime.

 

En revanche il faut faire attention à ne pas avoir la main trop lourde afin d’éviter l’effet blanc (bonjour Fantômas !) si on dépose trop de produits sur la peau !

 

5/ Avant spray

De gauche à droite :

Côté où est appliqué la base (droite) / Côté où n'est pas appliqué la base (gauche)

6/ Application spray

Une fois mon teint, mes yeux, mes sourcils et mes lèvres maquillés (en l’occurrence, ici, seulement le teint), je ferme les yeux et la bouche et, à une vingtaine de centimètres de mon visage, je viens vaporiser la brume sur l’ensemble du visage. Quelques spray suffisent.

La brume est fine et procure une sensation de fraîcheur. Sans alcool, il est vrai qu’après application la peau ne pique pas et ne tiraille pas. Le maquillage n’est pas mouillé ni abîmé, il n’y a pas de tache et le maquillage ne coule pas. Il n’y a pas non plus d’aspect collant ou désagréable.

 

7/ 4 HEURES APRES

Pour résumer, la marque promettait :

  • « un teint 100% mat toute la journée »
  • « adieu aux zones de brillance qui apparaissent en milieu de journée »
  • « indispensable pour les peaux mixtes qui ont tendance à souffrir de brillance sur la zone T »
  • « résistera à l’humidité, à la transpiration et à tout autre facteur qui pourrait abîmer votre mise en beauté »

 

De haut en bas :

Côté où est appliqué la base (droite) / Côté où n'est pas appliqué la base (gauche) / Front (à gauche : sans base / à droit : avec base)


MON AVIS FINAL

 

Il faut savoir que j’ai toujours utilisé la totalité de cette routine : à savoir la base, la poudre et le spray fixateur. De ce fait, mon avis concerne l’utilisation simultanée de ces trois produits.

 

Après avoir testé ce trio pendant deux semaines, j’ai un avis bien précis sur ce rituel.

 

1 / Base de teint matifiante

Habituée des bases de teint matifiante de grande marque, j’ai été agréablement surprise par la finesse et la légèreté de la base. Composée en grande partie d’eau, il faut veiller à bien secouer le tube avant utilisation, j’ai remarqué qu’au fil des jours un peu d’eau sortait avec le produit.

Concernant le côté « non commédogène », je suis complètement d’accord. Je n’ai pas eu plus de boutons (pas moins non plus, tristement haha). A noter que peu importe les produits de maquillage appliqués, il est IMPERATIF de se démaquiller et de nettoyer sa peau le soir. Sans ça, le risque d’obtenir des boutons sera d’autant plus important…

 

Revenons à la base ! Elle floute légèrement les pores, laisse la peau toute douce, matifie, ne la dessèche pas et surtout améliore nettement la tenue de mon fond de teint, selon la façon d’appliquer la poudre ; du moins, sur ma peau.

 

2 / La poudre libre transparente Velvet Skin

En effet, comme décrit plus haut dans mon article, j’ai utilisé la poudre de deux façons.

 

  • Dans un premier temps, uniquement avec le pinceau sur le contour des yeux et l’ensemble du visage (il s'agit de cette manière dont j'ai appliqué la poudre sur les photos que vous avez vu précédemment)

 

Quelques minutes après application, mon teint était parfaitement poudré, mon fond de teint fixé : le rendu était magnifique. Mais quelques heures après (test réalisée lors d’une journée de travail où je n’ai fait que « courir »), soit environ 4 à 5 heures après, mon front brillait un peu plus qu’en temps normal, au niveau de mon nez (là où reposent mes lunettes), le fond de teint était complètement parti (ce qui m’arrive aussi en utilisant d’autres bases, mais jamais autant que ce jour-ci).

 

La marque qui promettait une résistance « à l’humidité, à la transpiration et à tout autre facteur qui pourrait abîmer notre mise en beauté », j’étais moyennement convaincue… Jusqu’à ce que…

 

  • Je vienne appliquer ma poudre avec mon éponge à maquillage sur le contour des yeux et la zone médiane

 

Je ne suis pas du genre à abandonner après un échec. J’ai donc tenté de faire un semblant de « baking » pour voir si le rendu et la tenue seraient différents. Après application, je ne vois pas spécialement d’effet de matière. Le contour des yeux et la zone médiane (donc zone en relief) sont alors plus lumineux. Je poudre le reste de mon visage avec un gros pinceau poudre et n’hésite pas à repasser sur toutes les zones pour venir flouter et enlever l’excédent de poudre. Ma peau est matifiée, sans pour autant apporter d’effet masque. Au contraire, personnellement, j’aime beaucoup mieux ce rendu, d’autant plus que la tenue est bien meilleure !

 

Dans les mêmes conditions (enfin, presque, il faisait plus chaud ce jour-ci), mon front ne brillait toujours pas et au niveau de mon nez (là où reposent mes lunettes), le fond de teint était également un peu parti, mais en venant estomper avec mes doigts, cela ne déplaçait et n’enlevait pas la matière, au contraire ! J’avais l’impression de simplement flouter la zone où le fond de teint était parti, sans faire de « trou » pour autant. Belle surprise pour moi !

 

Définitivement, cette poudre est EXCELLENTE et peut réellement rivaliser avec des poudres de grande renommée ! Elle s’est introduite dans ma routine et je compte bien l’utiliser jusqu’au bout.

 

3 / Spray fixateur de maquillage

Je n’ai pas constaté de grande différence avec le spray fixateur que j’utilisais auparavant.

 

La tenue du maquillage est bonne, sûrement un peu plus dans le temps que si je ne l’utilisais pas. Mais ce que j’ai apprécié par-dessus tout, c’est son côté très rafraichissant.

 

En revanche, j’ai plusieurs fois eu l’impression qu’il y avait comme des paillettes à l’intérieur… Illusion ou pas ? Cela peut être un détail à prendre en compte si vous n’aimez pas. Dans mon cas, cela ne gênait en rien, je n’avais pas l’impression de briller plus par rapport à ça, pas l’impression de ressembler à une boule à facette non plus… Je ne comprenais juste pas pourquoi j’avais des paillettes sur les mains haha

 

En conclusion : chacun de ces produits a su, à mes yeux, faire ses preuves. Avec un énorme coup de cœur pour la poudre libre qui devient mon chouchou.

 

A mon sens, ce rituel vaut le détour et mérite que l’on parle un peu plus de lui. On ne va pas se mentir, la tenue du maquillage n’est pas de 24H, donc pas de « teint 100% mat toute la journée » pour moi. Mais en effet, en adoptant la bonne utilisation de la poudre (ou du moins celle qui me convenait le mieux), j’avais bel et bien moins de zones de brillance au court de la journée. Pour la résistance à l’humidité, la transpiration etc., je pense que ce n’est pas un sans-faute, mais nous ne sommes pas loin !

 

En somme, le rapport qualité/prix est imbattable. Je ne peux que recommander cette marque à qui souhaiterait l’essayer. Je ne cesserai de le dire, nous avons toutes et tous des attentes différentes envers chaque produit, une peau qui réagit différent, brille plus, brille moins, il suffit juste de trouver LA façon d’utiliser le produit pour avoir LE rendu qui nous plaît.

 

Merci Gouiran, grâce à vous j’ai découvert un rituel teint que je n’aurais jamais osé acheter par peur de me louper. Et j’ai surtout découvert des pépites qui resteront à portée de main !

PS : Je m'excuse par avance pour les photos qui sont de travers, malgré toute ma bonne volonté, je n'ai pas réussi à les faire pivoter... J'espère que cela n'aura pas gêné votre lecture... A bientôt ! Manon

 

Je les veux

Notation

  • Packaging
    10/10
  • Qualité
    8/10
  • Tenue du teint
    8/10

En bref

Excellent rapport qualité/prix - Idéal pour les petits budgets - Poudre fine - Teint matifié - Base qui floute légèrement les pores - Spray fixateur de maquillage rafraîchissant